lundi 30 mai 2011

Un dimanche sympa !


Après la séance d'école de pêche de samedi, j'ai décidé de m'accorder un petit repos et je suis allé Alalimonade pour pêcher le carpodrome à la canne à déboîter. A peine arrivé, Alain me dit que la pêche est rendue très difficile par le manque d'eau et donc d'oxygène, comme un peu partout en France...
Qu'à cela ne tienne, je vais quand tenter le coup. Pas d'amorçage lourd, pêche de rappel au maïs et pellets. Effectivement, je constate vite que le poisson ne réagit pas très bien aux différentes esches que je lui propose ; je continue néanmoins à agrainer aux pellets et pêche avec un pellet mou parfumé Scopex et Vanille. Au bout d'une heure et quelques petits carpeaux, je touche enfin un beau poisson de 6,3 kg. Suivent ensuite les touches et les poissons et à la fin de l'après-midi, la bourriche est très lourde et difficile à sortir de l'eau.
Pas de pesée ni de photos pour éviter de trop stresser le poisson qui a répondu présent presque toute la journée mais je pense qu'il y avait à peu entre 35 et 40 kg de carpes, tanches, carassins et gardons !
Malgré l'inquiétude d'Alain quelque peu impressionné, la partie de pêche s'est excellemment déroulée.
Alors si vous voulez vous faire plaisir, n'hésitez pas à vous rendre Alalimonade à Fresse sur Moselle ; vous ne serez certainement pas déçu ! Mais attention, la pêche reste la pêche; il ne suffit pas de mettre le fil dans l'eau pour attraper du poisson !!!

1 commentaire:

christophe a dit…

bravo pour cette pêche et la performance physique car ce n'est pas facile de tenir les tuyaux pendant des heures! il n'y a que ceux qui n'ont jamais utilisés ce genres d'engins pour dire le contraire. encore bravo et a bientôt pour une pêche à l'anglaise!