vendredi 20 mai 2011

Faire plier le carbone !


Depuis quelque temps déjà, je me suis remis à la pêche au coup et je me rends au bord des ballastières de Golbey ou Thaon les Vosges ou même à l'étang de l'abbaye. Après quelques sorties où j'ai pu faire de belles bourriches de gardons, tanches, brèmes et rotengles, l'idée de me mesurer à quelques poissons plus gros me titillait.
Lundi, je sortais la canne gros poissons et direction Thaon. Une seule touche de carpe mais malheureusement la puissance du poisson provoquait l'ouverture de l'hameçon de 16.
Mardi, retour à Thaon avec un montage différent: hameçon de 10 monté en direct sur une ligne en 20/100ème. Touche, poisson, début de combat et décrochage ! En fait c'est l'hameçon qui s'est cassé à la courbure !!!
Aujourd'hui, de nouveau la ballastière de Thaon. Changement d'hameçon: n° 10 Sensas Feeling, ardillon écrasé, bien sur !
Je pose mon flotteur de 0,50 gr sur l'eau à 8 m et m'apprête à amorcer au maïs et pellets. Tout à coup, le flotteur s'enfonce doucement: c'est la touche ! Ferrage et le combat s'engage. Le poisson tient le fond et cherche à prendre le large. Je le bride et le contre plusieurs fois, 8 à 9 mètres d'élastique sont sortis !!! Alors que le poisson tente un dernier rush, la canne qui est cintrée au maximum se rompt au niveau du porte sillon ! Qu'à cela ne tienne, l'élastique est toujours là et joue son rôle d'amortisseur !!! J'enfile rapidement deux éléments de canne pour compenser la longueur du morceau qui pend lamentablement sur l'élastique et je continue le combat.
Enfin, après plusieurs minutes qui m'ont semblé très longues, je finis par mettre à l'épuisette cette magnifique carpe de 11,300 kg.
Voilà, c'est ce qui s'appelle faire plier du carbone !!!

2 commentaires:

Dark Vaders a dit…

Plier et briser ... M'enfin le poisson vaut le coup ! Bravo

Marc COLLINET a dit…

Bah, ça va plus vite à remballer !!!