samedi 7 août 2010

Stage carnassiers.

Cette semaine, quatre très sympathiques jeunes garçons (Maxime, Thomas, Charles et Geoffrey), originaires du Pas de Calais, ont profité de leur séjour dans les Vosges pour découvrir la pêche sportive des carnassiers.
Sous la houlette de Christophe VIGROUX (membre de la Compagnie des guides de pêche des Vosges), de Jean SCHREIBER (stagiaire BPJEPS "pêche de loisirs") et de moi-même, nos jeunes amis ont appris à construire leur ligne, les noeuds utiles, les différentes familles de leurres, leurs animations spécifiques, quelques montages plus particuliers (Carolina, Texan, etc.) mais aussi la technique du poisson mort manié.



Très attentifs aux explications et démonstrations, c'est sur les plans d'eau fédéraux, le lac de Bouzey et l'étang de l'Abbaye qu'ils ont exercé leur talent avec plus ou moins de chance !



Avec application et bonne humeur, ils ont répété inlassablement les gestes appris et comme le soulignait Maxime: si l'on faisait le rapport nombre de lancers et touches de brochet, ce ne serait pas en notre faveur !


Et quelle belle récompense que ce premier brochet ou cette première perche !


Ce n'est certainement pas Maxime qui dira le contraire!
Pris au mort manié avec une canne mythique: La Botte de Nevers, conçue par Albert Drachkovitch !!!
Et en plus, elle a appartenu à Yvan Drachkovitch, frère d'Albert et fondateur de l'Ecole française de pêche !!!

Tout heureux de cette prise, il n'hésite pas à en faire profiter son ami Geoffrey !!! Que du bonheur !!!


A son tour, Geoffrey nous gratifie du sourire du pêcheur heureux de sa prise, et c'est avec beaucoup de précaution qu'il ira ensuite remettre à l'eau cette petite perche.


Merci les enfants pour votre joie de vivre si communicative et ces heures passées en votre compagnie. Et surtout n'oubliez pas de relâcher vos rêves !



1 commentaire:

Dark Vaders a dit…

La jeunesse apprends les bons gestes accompagnés par des pros, c'est très bien pour l'avenir de la pêche. Car les pêches de demain elles se préparent dés aujourd'hui. Bravo pour les prises et c'est sûr, à les relâcher, petits poissons deviendront grands !