vendredi 28 novembre 2008

De la gestion des plans d'eaux appartenants à la FDAAPPMA

Anonyme a dit...
bravo, encore un !!! je pense sérieusement à réaffecter le n°1 à la pêche du bec en no kill en 2009 ...signé: un administrateur admiratif... non killeur
Tout d'abord merci pour ce petit message et félicitations pour faire partie des non killeurs.
Mais pour en revenir à la gestion des plans d'eau fédéraux, il semble qu'il faille aller plus loin que cette proposition.
La densité de brochets dans ces plans d'eau n'est plus satisfaisante. En effet, trop de prélèvements ont affaibli une population qui n'est renouvelée que partiellement lors des crues.
La solution pourrait consister à:
- soit modifier la réglementation et interdire les prélèvements de toutes espèces, et j'entends déjà les cris des "pêcheurs" vosgiens qui ont des congélateurs à remplir;
- soit, après réintroduction de géniteurs, passer certains étangs en alternance en no kill pendant quelques années afin de disposer d'un potentiel carnassiers digne de ce nom.
Et si toutefois, lors des crues, Maître Esox s'échappait et regagnait la Moselle, ce serait au bénéfice des pêcheurs en rivière. Il ne faut pas oublier que la Moyenne Moselle est classée en deuxième catégorie piscicole, donc cyprinidés et carnassiers dominants ! ! !
Pour finir, j'évoquerai le développement du tourisme lié à la pêche. Qui n'a pas jamais entendu parler du paradis du pêcheur de brochet qu'est l'Irlande?
Hé bien, depuis un constat alarmant sur la raréfaction des grosses prises, nos amis irlandais ont complètement modifié la législation sur la pêche et afin de permettre un retour à une très bonne densité de gros poissons, seul est autorisé le prélèvement d'un brochet de moins de 50 cm par jour et par pêcheur; de plus, les contrôles ont été intensifiés. Autant dire qu'il n'y a plus de prélèvement, et ça marche !!!
Alors bien sûr, les Vosges ne sont pas l'Irlande, mais si l'on veut attirer des touristes pêcheurs qui feront travailler l'économie locale, il faut s'en donner les moyens et très certainement prendre des décisions radicales.
N'hésitez pas à donner votre avis dans le sondage en haut à droite de la page, merci.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Tu prêches à un convaincu !

J'entends déjà les revendications des " pêcheurs mangeurs " si une telle mesure venait à être appliquée par chez nous ...

Cela peu marcher c'est sûr, il suffit de voir l'étang en No-Kill. Les poissons sont présent ...

Dark Vaders