mardi 9 septembre 2008

Pêche au quiver-tip



Cela faisait un bon moment que j'avais envie de me faire plaisir en pêchant le barbeau au quiver. Hé bien, c'est fait !


Hier après-midi, j'ai installé ma caisse-ponton sur le bord de la Moselle. Une canne quiver de 3,60 m; un moulinet garni en 18/100ème; un amorçoir de 50 gr pour tenir le courant; un bas de ligne en 10/100ème avec hameçon de 18; un peu d'amorce presque sèche; beaucoup d'asticots; et me voilà prêt !


Après quelques lancers, gros gardons et vandoises arrivent sur le coup. Je charge l'amorçoir avec plus d'asticots pour faire venir de plus gros poissons et bien sûr, accourent les bulldozers !!!


A partir de ce moment, tous les trois ou quatre lancers, je vois mon sillon qui plie fortement et s'engage alors un combat de plusieurs minutes ! Je fini même par en avoir mal au bras car il faut travailler le poisson en finesse pour ne pas risquer la casse ! C'est une très bonne école pour apprendre à combattre un gros poisson.




Pas moins de dix barbeaux sont venus finir au fond de mon épuisette, de beaux poissons entre 45 et 62 cm.


Si le coeur vous en dit, n'hésitez pas à venir vous mesurer au barbeau au quiver. C'est une pêche peu onéreuse qui offre beaucoup de sensations et de beaux combats !

3 commentaires:

Anonyme a dit…

bah pour moi ce poissons est un peu bizarre car il resemble comme si il a une dent qui pend de sa bouche

Anonyme a dit…

alors moinsueeur anonyme je suis tres jeune mes je sai que c bizarre mais les poisson sont comme des humain alors lessont leurs vivres jen est ralebol des question comme sa !!

Anonyme a dit…

bah toi je tai rien demander !! je demander a quelqu'un d'autres