mardi 22 juillet 2008

Essai: tresse carnassiers - Reprise

Afin de percevoir au mieux les touches en pêchant le carnassier au poisson mort manié, l'utilisation de la tresse est largement préconisée par nombre de passionnés de cette technique.


Lors de mon séjour en Irlande, j'en ai profité pour tester deux tresses:

- Berkley Whiplash - 17/100ème - 21.7 kg - 274 mètres,

- Spiderwire Stealth - 17/100ème - 16.5 kg - 137 mètres.


Au montage, les deux tresses s'enroulent parfaitement sur la bobine du moulinet (Daïwa Certate); mais le diamètre de la tresse Berkley est sous évalué: en réalité 22/100ème.


La confection des noeuds, le raccord tresse/fluorocarbonne sont facilités par l'excellente glisse et la souplesse des deux tresses, et leur résistance est remarquable.


En action de pêche, le ressenti des touches est parfait. L'abrasion lors du passage dans les nénuphards ou roseaux est quasiment nulle.


Par contre, les deux produits perdent leur couleur d'origine assez rapidement mais il faut dire que l'eau des lacs et rivières irlandais est particulièrement acide.


En finalité, je préfère la tresse Spiderwire, mon choix étant sutout guidé par le diamètre réel du produit qui lui confère un peu plus de souplesse.


Conseil:


Réservez l'utilisation de la tresse pour la pêche au poisson mort manié et préférez le nylon monofilament pour la pêche aux leurres.


En effet, la tresse émet beaucoup plus de vibrations que le nylon. Sur des secteurs où il y a une grosse pression de pêche, cela fait la différence !

Aucun commentaire: